Connaissez-vous (vraiment) EVE Online?

Tests et Découvertes

10 décembre 2014 - 12:00

Écrit par Gabriel Champrenaud.

Sorti en 2003 grâce au studio islandais CCP, EVE Online est un MMO dont vous avez sûrement entendu parler, mais dont vous vous êtes très probablement détourné de par la réputation de jeu difficile et compliqué qui l’accompagne. On parle parfois d’un jeu qui ressemblerait plus à un tableau Excel plutôt qu’à un véritable divertissement. Dommage, car ce jour-là, vous vous êtes détourné d’un très bon jeu !

 

Les cylons n’ont qu’à bien se tenir

Eve est un MMO dont l’univers se situe dans un monde de SF rempli de conflits et de violence. Vous incarnez un « capsulier », un pilote de vaisseau pour qui la mort n’est pas une fin en soi. En effet, lors de votre décès, vous êtes réincarné dans un clone, possesseur de presque tout ce que vous avez appris durant votre vivant.

Dès lors, de nombreuses carrières vous guideront aux commandes d’un des nombreux vaisseaux qui forment la flotte des différentes factions qui se partagent l’univers connu.

 

Un MMO fondamentalement différent

Les vaisseaux ont un design propre à chaque faction. Ici, les vaisseaux titans.

Les vaisseaux ont un design propre à chaque faction. Ici, les vaisseaux titans (les gros) ainsi que les plus petits.

EVE a pour lui d’avoir un gameplay et un univers différents du MMO standard. Ancré dans une ambiance Space Opera, avec probablement quelques influences tirées de BattleStar Galactica, il aura vite fait de briser vos schémas habituels concernant ce genre, de plus en plus exploré.

Sur EVE, pas de balade à pied, mais des warps, et des sauts spatiaux à travers un univers proprement gigantesque, ou des années lumières sont traversées régulièrement. Vos mouvements sont définis via un écran radar, qui vous permet de cibler des lieux ou objets spécifiques et de vous y approcher à plus ou moins grande vitesse.

EVE n’est donc pas un jeu traditionnel de loot et d’expérience. Son fonctionnement est basé sur un tout autre concept qui tourne autour de l’économie, et du temps. Votre pilote doit impérativement apprendre des compétences précises pour utiliser des modules particuliers, ou des vaisseaux de plus grande taille. Ces compétences s’apprennent… avec le temps. Aucun moyen de les apprendre plus vite que le temps affiché pour leur apprentissage. De fait, EVE demande une réflexion sur le long terme lorsque l’on prend des décisions pour l’amélioration de son personnage. Les arbres de compétences désirés se planifient parfois sur des files d’attente de plusieurs jours, anticipant les besoins bien à l’avance. Heureusement CCP vous aide grâce à des certificats de maîtrise qui vous orientent vers le bon choix de compétences.

Bien sûr, s’il n’y avait que les compétences prises en compte dans le développement de votre personnage, alors le jeu n’aurait pas d’intérêt. Absolument tout le reste de ce que vous pourrez obtenir dans le jeu s’obtiendra avec de l’argent (des ISK). Acquérir des bouquins pour débloquer des compétences, créer une corporation, acheter un vaisseau, l’équiper en armes et munitions, ou en outils de récoltes… Absolument tout s’obtient avec le nerf de la guerre. Et c’est cette traque au fric qui constitue le moteur du jeu.

 

Une économie entièrement aux mains de la communauté

Pour obtenir du fric, il faut bosser (ou s’inscrire au chômage, mais ce dernier n’a pas sa place dans l’univers de EVE). Dès lors, plusieurs carrières s’offrent à vous, parmi lesquelles on retrouve les commerçants et transporteurs, les mineurs qui s’associent souvent aux industriels, mais aussi les militaires, qui peuvent parfois se déclarer chasseurs de primes en solo, et enfin les explorateurs, un peu tarés, traversant trous de ver et nuages gazeux à la recherche de matériaux rares. Toutes ces professions se complètent les unes des autres.

La plus grosse bataille de Eve Online: 400 joueurs dans la même bataille, 600 en tout

La plus grosse bataille de Eve Online: 4000 joueurs dans la même bataille, 6000 mobilisés en tout (pour bloquer les renforts par exemple)

Les mineurs ont besoins des industries pour fabriquer, les fabricants ont besoins du matos des mineurs, les transporteurs ont besoin des militaires pour les protéger, les explorateurs en ont encore plus besoin… Au final, chaque rôle est interdépendant.

Tout ce système est poussé jusqu’à son paroxysme quand on se rend compte qu’en réalité il n’existe aucun vendeur PNJ. L’entier des ressources sont crées par les joueurs, pour les joueurs. En clair, si vous récoltez 50 tonnes de minerai de veldspald, et que vous souhaitez le revendre, vous allez le vendre sur la marché de votre région de la galaxie. Et c’est alors un joueur qui viendra les acheter. Il est alors possible d’acheter du matériel dans une région pour le revendre sur une région limitrophe plus cher, ou encore de briser les prix temporairement en revendant une marchandise moins chère que les autres en grande quantité. Au final, l’entier du marché est régulé par la bonne vieille main invisible du capitalisme : l’offre et la demande.

 

Seul vous êtes fort, ensemble, vous êtes invincibles

C’est là que les corporations prennent tout leur sens. Une corporation, c’est comme une entreprise qui essaie de devenir Nestlé ou Monsanto. Chaque individu va apporter sa pierre à l’édifice. On peut se retrouver alors avec une équipe qui couvre 100% des carrières du jeu, et qui va ainsi permettre une autonomie complète au sein de l’équipe. Ainsi si une corporation dispose d’un mineur et d’un industriel, ils vont pouvoir créer leurs propres équipements, armes, et faire du fric ensemble avec les surplus.

Une corporation, c’est aussi le meilleur moyen de mettre des ronds de côté pour des achats importants. Une petite corporation qui aurait besoin d’armer ses gardes du corps pourrait, par exemple, investir en commun dans un vaisseau de grande efficacité.

Dès le début du jeu, il est possible de travailler en groupe et partager ses ressources. C’est même l’un des moyens les plus agréables de commencer, puisqu’il est dès le départ possible de s’entraider, tant financièrement que d’un point de vue purement matériel.

 

Alors, inaccessible pour le « badaud moyen » ? (Merci 20minutes)

Il est parfois bon de se sentir légèrement moins con que les autres, de se toucher allégrement en se disant qu’on joue au jeu qui a la réputation d’être un gouffre de complexité, ou encore considéré comme le moins accessible et le plus élitiste des MMO. C’est sûr, on se la raconte trop en soirée quand on te demande « tu joues à un MMO ? » et que tu peux répondre dans un coup de vent moqueur et plein d’audace « ouais, je joue à EVE Online ». Quel effet sur la foule des paysans ignares ! Mais il serait dommage de perdre de nouveaux joueurs, découragés par la prétendue extrême difficulté du jeu.

Il y a beaucoup de structures de ce type, gigantesques.

Il y a beaucoup de structures de ce type, gigantesques.

Soyons clairs, EVE demande un peu plus de courage pour débuter qu’un Guild Wars ou qu’un World of Warcraft, mais je me dois de calmer les ardeurs des faiseurs de légendes. Oui, EVE est un jeu qui demande un peu plus de concentration, et un peu plus d’anticipation que de reflexes, mais il n’empêche qu’il est clairement accessible pour qui veut bien faire l’effort d’être un peu attentif lors de l’essai du jeu.
Les développeurs islandais ont pris la peine de traduire le jeu en français récemment, ce qui signifie que la barrière de la langue n’est désormais plus un problème. Ils ont aussi prévu des missions de départ qui n’expirent jamais pour permettre à n’importe quel joueur de tester absolument toutes les carrières, et même de recevoir les compétences de départ et certains items de début de jeu. Ces missions peuvent vite prendre du temps, et peuvent être perçues comme une avalanche d’information, c’est pour cela que je ne saurais que vous conseiller d’être patient et de ne pas vouloir immédiatement être un demi dieu, comme c’est malheureusement à la mode aujourd’hui.

Il existe même des Corporation Écoles ! Ce sont des corporations (guildes) exclusivement réservées aux nouveaux venus dans lesquelles ils sont pris en charge par des vétérans. Un excellent moyen d’être pris par la main si on a vraiment peur de se jeter dans le vide.

Pour résumer, je ne saurais que trop vous conseiller de l’essayer. Et en l’occurrence, CCP a eu la bonne idée de donner un accès gratuit aux joueurs pendant plus de 21 jours si un ami vous invite (et je suis votre ami), ce qui vous laisse largement le temps d’appréhender le joujou. De plus, si vous craquez et décidez de prendre un abonnement, les jours d’essai seront ajoutés aux jours d’abonnements.

Si vous avez lu cet article jusqu’ici, cela signifie que vous êtes courageux. Il y a beaucoup trop de choses à dire sur EVE pour être exhaustif, et j’ai pourtant fait l’un des plus gros pavé posté sur notre petit site. C’est pour cela que j’insiste : essayez-le, gardez courage si les premières minutes vous semblent difficiles, et soyez aussi agréablement surpris que moi après quelques heures. Le mieux serait de créer une corporation avec des amis de longues dates, mais il est aussi possible d’en trouver des sympas. Qui sait, peut-être rejoindrez-vous la nôtre ?

Lien d’inscription pour 21 jours d’essai: Je m’inscris ! Yeah! Trop nice!

Note: c’est un programme de parrainage, Si vous trouvez qu’il n’est pas honnête de me faire profiter d’un éventuel avantage en cas d’achat d’abonnement, il vous est également possible de créer un compte en essai, mais avec seulement 14 jours. Il me semblait plus intéressant pour vous de vous faire profiter de 21 jours plutôt que 14. Je ne cherche pas à profiter de votre argent ^^

 

articles recommandés

Apprenez la survie avec Don’t Starve

Quelques vidéos pour le plaisir des yeux

The Stanley Parable: le choix est simple, jouez-y!

Place aux commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.